imprimer cette page

Question écrite 04/11/2013

Agence Internationale d'Images et de Télévisions

 Monsieur Stéphane DEMILLY, Président du groupe d’amitié France-Kenya, attire l’attention de Madame la Ministre de la culture et de la communication sur la situation dans laquelle se trouve aujourd’hui l’agence internationale d’images et de télévisions (AITV), filiale de France Télévisions, qui veut en céder la rédaction. En effet, aujourd’hui certaines associations et certains syndicats dénoncent la très probable suppression de l’AITV, seule fenêtre audiovisuelle consacrée à la couverture de l’actualité internationale et tout particulièrement africaine, permettant l’alimentation d’un réseau panafricain. En ce sens, France Télévision fermerait les yeux sur tout un continent à l’heure où des rédactions de télévisions chinoises et qataris s’implantent en Afrique. Les raisons évoquées par la direction seraient tout d’abord budgétaires, mais outre cet argument, la logique d’agence semblerait remise en cause par le groupe, l’idéal étant de trouver un repreneur. Depuis sa création, l’AITV rend compte de l’actualité africaine, et permet de réaliser le seul journal d’actualités africaines sur une chaîne du groupe France Télévision, dont les sujets seraient repris par plus de 70 chaînes africaines publiques et privées. Il lui demande ainsi quelles sont les mesures que le Gouvernement entend prendre pour rétablir la situation de l’AITV.