imprimer cette page

Question écrite 20/11/2013

Fonds de soutien à l'expression radiophonique

 Monsieur Stéphane DEMILLY appelle l’attention de Madame la Ministre de la culture et de la communication sur les inquiétudes des radios locales associatives quant au montant des financements qui leur sont assurés via le Fonds de soutien à l’expression radiophonique locale (FSER). En effet, le montant de ce fonds est constant depuis 2010 alors que le nombre de radios bénéficiaires ne cesse de croître, réduisant ainsi mécaniquement l’enveloppe allouée à chaque association. Or il semblerait que son montant soit légèrement réduit pour l’exercice 2014 et qu’en plus, un gel budgétaire correspondant à 6 % des crédits soit également prévu pour 2014. Aussi, nombre de responsables de radios associatives locales s’inquiètent de l’évolution de ce financement qui, pour certaines stations, peut représenter jusqu’à la moitié de leur budget alors que 2014 sera une année particulièrement riche en actualités locales. Ils craignent ainsi ne plus pouvoir assurer leur rôle dans l’expression démocratique locale dont ils sont pourtant l’un des acteurs majeurs. Ils notent également qu’une baisse des financements entraînera des suppressions d’emplois alors que le secteur de la radiodiffusion associative représente près de 3 000 emplois en France. Il souhaite par conséquent connaître les mesures que le Gouvernement entend mettre en œuvre pour lever ces inquiétudes légitimes.