imprimer cette page

Question écrite 06/12/2013

Nouvelle stratégie du groupe EADS annoncée par le PDG de l’entreprise le 31 juillet dernier

Stéphane DEMILLY attire l’attention de M. le Ministre du Redressement Productif sur la nouvelle stratégie du groupe EADS annoncée par le PDG de l’entreprise le 31 juillet dernier. Cette nouvelle stratégie implique des regroupements d’activités avec des conséquences en termes de réduction d’effectifs dans les actuelles entités ASTRIUM, CASSIDIAN et AIRBUS MILITARY. Elle se traduit également par l’externalisation de « petites » entités de moins de 500 salariés comme « Test & Services ». Elle signifie enfin une priorité accordée à la profitabilité du groupe. Cette nouvelle stratégie suscite par conséquent l’inquiétude des syndicats du groupe, qui souhaitent que l’ambition industrielle reste la priorité d’EADS et que les emplois et la situation sociale des personnels soient préservés, en particulier considérant qu’EADS a dégagé un EBIT de plus de deux milliards d’euros en 2012. L’Etat français étant actionnaire à hauteur de 12 % du capital du groupe dont il est par ailleurs un client majeur, il lui demande de lui préciser comment il entend faire respecter les priorités industrielles ainsi que la situation sociale des salariés d’EADS, en veillant par ailleurs à ce que la nouvelle stratégie du groupe n’accentue pas les externalisations hors de France.