imprimer cette page

Question écrite 02/04/2014

Vives préoccupations exprimées par la Fédération nationale des syndicats d’exploitants agricoles concernant les retraites agricoles

Stéphane DEMILLY appelle l’attention de Monsieur le Ministre de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt sur les vives préoccupations exprimées par la Fédération nationale des syndicats d’exploitants agricoles concernant les retraites agricoles. La FNSEA rappelle en effet que les retraites des anciens exploitants agricoles restent parmi les plus faibles de notre société et regrette les insuffisances du Gouvernement face à cette situation. Le niveau des pensions reste extrêmement faible et une grande partie des retraités agricoles vivent en dessous du seuil de pauvreté. La moyenne des pensions des retraités agricoles qui ont travaillé une carrière complète ne dépasse pas les 720 euros par mois. C’est pourquoi la FNSEA propose un régime par points, régime qui serait financé par les cotisations sociales sur le revenu du travail et qui fonctionnerait par répartition. Mais d’autres revendications sont également exprimées : elles tiennent principalement à permettre aux agriculteurs de vivre dignement à la retraite, avec un changement de mode de calcul de la retraite des agriculteurs, les 25 meilleures années, et l’obtention des minima de retraite soumis aux mêmes conditions que les autres régimes ou encore autoriser sous certaines conditions, des départs anticipés pour les agriculteurs en difficulté physique ou économique. C’est pourquoi il lui demande quelle réponse le Gouvernement entend apporter aux exploitants agricoles.