imprimer cette page

Question écrite 14/05/2014

Attaques répétées du groupe islamiste de Boko haram à l’encontre d’étudiants au Nigeria

Stéphane DEMILLY alerte Monsieur le ministre des affaires étrangères et du développement international sur les attaques répétées du groupe islamiste de Boko haram à l’encontre d’étudiants au Nigeria. En effet, Boko haram, dont le nom signifie « l’éducation occidentale est un péché », a pris pour cible, à de nombreuses reprises, les établissements scolaires dans le nord du Nigeria. Après avoir mis le feu à des écoles, massacré des étudiants dans leur sommeil, posé des bombes sur des campus d’universités, leur dernière attaque date du 14 avril 2014 où plus d’une centaine de jeunes filles âgées de 12 à 17 ans ont été enlevées au sein même de leur école. Face à l’impuissance des autorités en place et de l’armée, c’est un appel au secours que nous lancent les familles des jeunes filles. A ce jour, leur crainte est de voir leurs filles mariées de force au Cameroun ou au Tchad. Aussi, il interroge sur les moyens d’action et la mobilisation de la France et de la communauté internationale pour venir en aide aux autorités nigérianes ainsi qu’aux familles afin de mettre un terme à cette situation en retrouvant ces jeunes filles qui ne cherchaient qu’à s’instruire.