imprimer cette page

Question écrite 30/06/2014

Motion adoptée par le réseau des Chambres de commerce et d’industrie suspendant tous les travaux entre celles-ci et le Gouvernement à la suite de la dégradation continue de leurs rapports

Stéphane DEMILLY attire l’attention de Monsieur le ministre de l’économie, du redressement productif et du numérique au sujet de la motion adoptée par le réseau des Chambres de commerce et d’industrie suspendant tous les travaux entre celles-ci et le Gouvernement à la suite de la dégradation continue de leurs rapports. Etant donné le rôle structurant joué par les CCI dans le soutien et le développement des entreprises et des territoires, il lui semble très étonnant que le Gouvernement ait souhaité à la fois réduire les ressources qui leur sont allouées et leur interdire l’accès à des secteurs stratégiques où elles ont pourtant largement fait leurs preuves. Sa surprise est encore amplifiée car ces nouvelles orientations adviennent alors que notre pays est en prise à une profonde crise de l’emploi et de l’activité des entreprises dont la résolution a été affirmée comme la grande priorité de l’action de l’exécutif par le Président de la République, ce qui nécessite donc au contraire le renforcement du dialogue et de la coordination entre tous les acteurs concernés. Aussi, il est demandé au ministre les actions qu’il entend mener afin de résoudre le conflit ouvert avec les CCI qui ne peut que pénaliser les efforts menés par tous au profit du redressement de notre économie, du regain de l’activité de nos entreprises et de la réduction du chômage de masse dont souffre notre pays