imprimer cette page

Question écrite 30/06/2014

Difficultés que rencontre l’association « Cardan » de lutte contre l’illettrisme

Stéphane DEMILLY attire l’attention de Monsieur le ministre du travail, de l’emploi, et du dialogue social sur les difficultés que rencontre l’association « Cardan » de lutte contre l’illettrisme située dans la Somme. Cette association, qui œuvre au quotidien pour la réinsertion des populations en situation de précarité, est confrontée à des graves difficultés budgétaires du fait de la perte de crédits européens qui devaient lui être attribués. En effet, l’association « Cardan » s’est vue refuser le report pour 2014 de crédits FSE non engagés depuis l’octroi de l’enveloppe en 2011, soit un reliquat de crédits de 400 000 euros. De la même manière, l’association perd le bénéfice de 185 000 euros correspondants à la dernière tranche du FEDER 2014 en raison d’une erreur du service en charge de ce dossier. Au total, ce sont près de 600 000 euros qui vont manquer dans le budget pour 2014 de l’association, ce qui fragilise la qualité et la pérennité é de ses activités dans un territoire où la situation sociale est pourtant fortement dégradée. Au-delà de ce cas particulier, il convient de s’interroger sur l’opportunité de rétablir une véritable péréquation entre les régions pour l’attribution des fonds européens. Il lui demande de lui indiquer les mesures projetées par le Gouvernement pour répondre à cette situation.