imprimer cette page

Question écrite 11/08/2014

Suppression de la bourse au mérite

Stéphane DEMILLY attire l’attention de Madame la Secrétaire d’Etat auprès du Ministre de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche, chargée de l’enseignement supérieur et de la recherche, sur la suppression de la bourse au mérite. Par une simple circulaire ministérielle relative aux modalités d’attribution des bourses aux bacheliers, le Gouvernement vient en effet de supprimer la bourse dite « au mérite ». Cette dernière permettait aux étudiants boursiers ayant obtenu la mention « très bien » au baccalauréat ou aux étudiants titulaires d’une licence brillamment obtenue de bénéficier d’une bourse modeste mais récompensant leurs efforts et favorisant l’égalité des chances. Nombre de familles en difficulté ont poussé leurs enfants dans la voie de l’excellence motivées par cette aide financière qui leur permettait d’accéder à un meilleur niveau d’étude. Le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche a préféré supprimer ce dispositif de mérite républicain au profit d’un nouveau système généralisé de bourses sur critères sociaux, totalement déconnecté des performances scolaires. Alors que le mérite est l’une des valeurs centrales de notre Nation moderne, une telle décision est incompréhensible. Elle touche une nouvelle fois durement la jeunesse française la plus méritante. De plus, à l’heure où nous nous préoccupons du problème que constitue la fuite à l’étranger des forces vives de notre pays, le signal qui est envoyé à la jeunesse la plus engagée et travailleuse est désastreux. Les bourses au mérite sont une manière efficace de stimuler et récompenser nos jeunes. Il lui demande donc de revenir sur cette décision injustifiable et injuste.