imprimer cette page

Question écrite 04/09/2014

Difficultés rencontrées depuis plus d’un an par les personnes ayant déposé une demande de liquidation de leurs droits à la retraite auprès de la Carsat Nord Picardie.

Stéphane DEMILLY attire à nouveau l’attention de Madame la ministre des affaires sociales et de la santé sur les difficultés rencontrées depuis plus d’un an maintenant par les personnes ayant déposé une demande de liquidation de leurs droits à la retraite auprès de la Carsat Nord Picardie. Les réclamations qui lui parviennent lors de ses permanences, la presse régionale qui en a largement fait écho, le forcent à constater que de très nombreuses familles sont dans une situation financière plus que précaire, n’ayant pour certaines perçu aucune ressource depuis deux voire cinq mois ! La Carsat refuse par ailleurs de verser le moindre acompte, ce qui soulagerait pourtant les nombreuses personnes qui n’ont d’autres ressources que leur retraite. Dans sa réponse datée du 11 février 2014 à la première question qu’il lui avait posée à ce sujet le 10 décembre 2013, elle lui indiquait que « la situation est aujourd’hui en voie de résolution  ». Or, sept mois plus tard, force est de constater que cela n’est pas du tout le cas ! Au contraire, la situation se dégrade et les délais de mise en paiement sont passés de 2 à 5 mois de retard ! Les personnes qui travaillaient, étaient au chômage ou en invalidité se retrouvent sans ressources aucune le jour de leur mise à la retraite, et elles ne peuvent prétendre ni au RSA ni à aucune aide du Conseil Général. Devant cette situation qui ne peut perdurer il lui demande quelles mesures le Gouvernement va prendre pour que les dossiers puissent être traités sans plus attendre.