imprimer cette page

Question écrite 15/10/2014

Politique familiale française

 Monsieur Stéphane DEMILLY alerte Madame la secrétaire d’Etat, auprès de la ministre des affaires sociales, de la santé et des droits de femmes, chargée de la famille, des personnes âgées et de l’autonomie, sur les mesures du Gouvernement concernant la politique familiale. En effet, avec l’entrée en vigueur du congé parental partagé pour les enfants qui naîtront à partir du 1er octobre (dans le flou total puisque le décret n’a toujours pas été publié), avec l’annonce par la caisse d’allocations familiales de la non création des 100 000 places de crèches budgétées en raison de coupures budgétaires, avec la menace de suppression de la prime de naissance pour les familles de deux enfants, avec la menace de réduction du congé parental à un an au lieu de trois ans pour les familles de deux enfants ( alors qu’il n’y a pas assez de places de crèches pour garder ces enfants), il semblerait que le Gouvernement prenne le risque de démanteler la politique familiale française. Il lui demande, par conséquent, de bien vouloir lui préciser les intentions du Gouvernement concernant les familles, richesse de notre pays.