imprimer cette page

Question écrite 28/10/2014

Prolifération des sangliers et dégâts occasionnés

 Monsieur Stéphane DEMILLY appelle l’attention de Madame la ministre de l’écologie, du développement durable et de l’énergie sur la prolifération des sangliers et les dégâts importants qu’ils causent pour plusieurs catégories de victimes. En effet, il y a d’abord les agriculteurs et les forestiers dont les productions sont détruites par le grand gibier. Il y a les propriétaires privés dont les terrains et les clôtures sont abîmés. Il y a également ensuite les chasseurs, à travers les fédérations de chasseurs, qui sont mis à contribution de plus en plus lourdement pour financer l’indemnisation des victimes de dégâts de gibier. Il y a enfin les conducteurs, victimes de collisions routières avec ces grands animaux sauvages. Aussi les acteurs de la chasse, les partenaires agricoles et les particuliers sont amenés à réfléchir sur des moyens pertinents pour contenir les dégâts causés par les sangliers. Le piégeage ciblé de ces animaux apparaît comme une des solutions possibles. Aussi, il lui demande les intentions du Gouvernement pour lutter efficacement contre ce fléau.