imprimer cette page

Question écrite 18/11/2014

Utilisation des traitements de semences à base de néonicotinoïdes en culture de betteraves sucrières

Stéphane DEMILLY attire l’attention de Monsieur le Ministre de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt, porte-parole du Gouvernement, sur l’utilisation des traitements de semences à base de néonicotinoïdes en culture de betteraves sucrières qui sont utilisés depuis 1992 et concernent près de 98% des surfaces semées en France en 2014. Alors que certaines voix s’élèvent contre l’utilisation de ces substances et de leur impact sur la santé des abeilles, d’autres estiment que l’interdiction des néonicotinoïdes sur toutes les cultures présente un caractère excessif et notamment pour la filière betterave-sucre, où cette interdiction pourrait se traduire par le retour massif de la jaunisse virale. Il lui demande donc de bien vouloir lui préciser sa décision sur ce sujet, et quelles mesures il entend prendre afin de ne pas affaiblir cette filière qui représente, dans les territoires ruraux où elle est implantée, une activité économique importante.