imprimer cette page

Question écrite 10/03/2015

Le véritable scandale que constitue le non-paiement des pensions des nouveaux retraités par la CARSAT Nord-Pas-de-Calais-Picardie

Stéphane DEMILLY alerte Mme la Ministre des Affaires Sociales, de la Santé et des Droits des Femmes sur le véritable scandale que constitue le non-paiement des pensions des nouveaux retraités par la CARSAT Nord-Pas-de-Calais-Picardie. En effet, les diverses mesures annoncées à grand renfort de communication par le ministère de la santé et des affaires sociales fin 2014 n'ont absolument pas permis d'enrayer significativement la situation et ne sauraient gommer d'un trait de plume les problèmes de fond que le gouvernement n'a pas su ou voulu traiter. Aujourd'hui, ce sont des milliers de dossiers qui sont en instance, et il est compliqué, voire quasi impossible pour les intéressés de joindre les services par téléphone et encore moins d'avoir une réponse claire. Cette situation est dramatique pour les nouveaux retraités qui ne touchent toujours pas leur pension, pour les veufs ou veuves en attente d'une pension de réversion, ou encore pour les futurs retraités qui demandent un dossier. Cela occasionne par ailleurs un véritable engorgement des accueils des agences CARSAT, dont les ouvertures sont d'ailleurs réduites au minimum...D'autre part, en ce qui concerne les 800 euros d'aide annoncés dans les médias par le gouvernement, à ce jour seuls 1275 personnes ont pu en bénéficier sur les 9000 environ qui sont concernées par cette aide exceptionnelle...c'est dire l'ampleur du travail qui reste à accomplir ! Face à ce désastre, la seule réponse du ministère est de diligenter une enquête de l'IGAS...alors que chacun sait sans qu'il soit besoin d'une enquête que le fond du problème est le manque de moyens dont souffre la CARSAT Nord-Pas-de-Calais-Picardie. Par ailleurs, cerise sur le gâteau, la direction de la CARSAT envisagerait la fermeture prochaine de certaines agences de proximité, comme par exemple l'agence de Péronne dans sa circonscription ! Il lui demande par conséquent, au nom de tous les nouveaux et futurs retraités concernés, de prendre enfin ses responsabilités et de mettre les moyens nécessaires pour que cesse le scandale des pensions non payées de la CARSAT Nord-Pas-de-Calais-Picardie.