imprimer cette page

Communiqué 10/07/2015

Canal Seine-Nord Europe : l’Union européenne dit OUI !

Le 29 juin dernier, la Commission européenne a proposé qu’un financement de 42,12% soit apporté à la 1ère tranche (2017-2020) du projet de Canal Seine-Nord Europe, soit 980 millions d’euros sur 2,3 milliards, dans le cadre du Mécanisme pour l’interconnexion en Europe (MIE).

Aujourd’hui, le Comité du MIE, composé de représentants des Etats membres, a validé cette proposition.

« Après des années de travail, d’études, d’analyses, d’échanges, de concertations, de réflexion, de réunions sur le terrain comme au plus haut niveau de l’Etat, le tout rythmé par des rebondissements qui commençaient sérieusement à nous donner le tournis, nous y sommes : l’Europe a dit OUI !

Des obstacles ont dû être franchis et des scepticismes battus en brèche, mais, aujourd’hui, un nouveau processus se met en marche. Je souhaite qu’il soit irréversible. Je continuerai en tout cas à me battre, avec toujours la même détermination, pour qu’il le soit.

Cette validation donnée par les Etats membres de l’Union européenne démontre, ce que nous savons déjà depuis de nombreuses années à l’Est de la Somme : le Canal Seine-Nord Europe est un projet cohérent, crédible, qui répond aux exigences de développement économique et d’aménagement du territoire de notre temps.

Il constitue une véritable bouffée d’oxygène pour nos entreprises et un vecteur de relance économique incontestable.

Alors que l’actualité européenne est minée par la situation financière de la Grèce, cette annonce nous ramène au fondement de la construction européenne et lui redonne tout son sens. C’est cette Europe là que nous aimons. Celle qui s’engage, qui investit, qui croit en l’avenir et qui soutient les projets d’envergure. Une Europe visionnaire.

J’en appelle désormais à l’union la plus large possible pour porter le projet de Canal Seine-Nord Europe.

Je tends ainsi la main aux élus, chefs d’entreprises et habitants de Haute-Normandie pour qu’ils nous rejoignent dans la construction de ce projet et que l’ensemble de nos territoires puissent bénéficier de ses retombées.

Une nouvelle page de l’histoire du Canal Seine-Nord est en train de s’écrire » a déclaré Stéphane Demilly.

Les signatures des conventions pour les 276 projets de transports subventionnés par l’Union européenne auront lieu durant le second semestre 2015.