imprimer cette page

Communiqué de presse 21/01/2016

Stéphane Demilly, Député de la 5ème circonscription de la Somme, a de nouveau interpellé le Premier ministre aujourd’hui afin de lui demander de prendre en main personnellement le dossier du groupe industriel Pentair.

« Depuis le 15 décembre dernier, je n’ai eu de cesse d’alerter le gouvernement en vous interpellant directement, en intervenant auprès du ministre de l’économie, de l’industrie et du numérique, ou en échangeant avec vos équipes respectives, au sujet de la fermeture du site Pentair de Ham (80).

Le comportement des dirigeants du groupe industriel Pentair vis-à-vis des salariés de ses usines françaises mérite une réaction beaucoup plus forte et plus ferme du gouvernement.

Il faut, Monsieur le Premier ministre, que vous preniez personnellement ce dossier en main et que vous receviez les représentants du personnel des sites français du groupe Pentair.

Il est également important que vous contactiez, personnellement, les dirigeants américains et suisses de cette entreprise. Des interventions fortes doivent en effet être menées au plus haut niveau de l’Etat !

Comme je l’ai déjà souligné, de grandes entreprises dont l’Etat est actionnaire sont clientes du groupe Pentair. Ce levier doit être actionné afin de leur faire comprendre qu’ils doivent revoir leur position. »


Tels sont les termes du courrier adressé par Stéphane D