imprimer cette page

Question au Gouvernement 02/02/2016

Stéphane Demilly interpelle le gouvernement sur le bien vivre ensemble à l’école

« Alors que votre réforme « collège 2016 » monopolise le débat, je souhaite que nous prenions du recul pour observer le système éducatif français dans son ensemble.

La question n’est plus de savoir si la énième réforme d’un énième ministre de l’Education est bonne ou mauvaise. Elle est de savoir quel gouvernement aura l’audace de déconnecter le temps des nécessaires réformes du temps politique.

Nos enfants grandissent dans une société qui n'a plus les mêmes repères que ceux qui prévalaient lorsque les fondements de notre système scolaire ont été posés.

Le 21ème siècle n’est pas simplement celui des Tableaux Blancs interactifs ou des tablettes numériques… C’est celui d’un monde dont la complexité a changé avec des rapports de force différents, une autorité de l'enseignant souvent malmenée, une laïcité mise à mal, et des enfants qui ont aujourd’hui accès à des sources d'informations infinies.

Notre école n’a pas pris la mesure de ce 21ème siècle là.

Les savoirs fondamentaux ne sauraient armer suffisamment nos enfants pour aller à sa rencontre.

Le « savoir être » et le « bien vivre ensemble », dont trop de jeunes n'ont jamais entendu parler, doivent guider la philosophie éducative dans nos écoles.

La question du rétablissement du service national - qui revient dans nos débats à chaque fois que l'unité nationale est mise à mal - ne se poserait pas si chaque enfant pouvait retrouver les valeurs de notre république tout au long de son parcours scolaire.

Le service national pour tous, pour redonner des repères, des codes et le sens du vivre ensemble, existe déjà mes chers collègues… il s'appelle l'éducation nationale !

Ne pensez-vous pas qu’il est grand temps de lui redonner sa place au cœur de notre société ? »