imprimer cette page

Question écrite 05/09/2012

Sur la reconnaissance des conservatoires d'espaces naturels

Monsieur Stéphane DEMILLY attire l’attention de Madame la Ministre de l’Ecologie, du Développement Durable et de l’Energie sur la reconnaissance des conservatoires d’espaces naturels. Ces fédérations régionales sont des associations loi 1901 qui s’engagent à la préservation des espaces naturels d’intérêt patrimonial, et constituent un véritable réseau de sites et d’acteurs de la biodiversité. Ils emploient près de 800 salariés permanents, rassemblent plus de 8 000 adhérents et gèrent en France plus de 2 000 sites naturels, représentant une superficie supérieure à 150 000 hectares. En 30 ans avec le soutien de l’Etat, des collectivités territoriales mais également de partenaires privés, ils sont devenus des acteurs essentiels de la gestion des sites naturels remarquables dans une majorité de régions. Les conservatoires d’espaces naturels sont impliqués dans la plupart des politiques publiques de préservation du patrimoine naturel, qu’elles soient contractuelles comme Natura 2000 ou réglementaires comme la mise en œuvre des réserves naturelles. Ils constituent ainsi un véritable outil régional de gestion et d’acquisition des espaces naturels en collaboration au quotidien avec les collectivités dans un rapport de concertation. Les conservatoires d’espaces naturels ont cependant le sentiment d’être insuffisamment reconnus et soutenus par l’Etat. Ainsi, ils n’ont pas été associés à la préparation de la conférence sur l’environnement, par exemple. Aussi, il lui demande de bien vouloir lui indiquer ses intentions concernant la reconnaissance des conservatoires d’espaces naturels.