imprimer cette page

Question écrite 11/09/2012

Sur les difficultés budgétaires de l’UDAUS 80 (Union Départementale d’Accueil et d’Urgence Sociale)

Monsieur Stéphane DEMILLY attire l’attention de Madame la Ministre de l’Egalité des Territoires et du Logement sur les difficultés budgétaires de l’UDAUS 80 (Union Départementale d’Accueil et d’Urgence Sociale), qui gère dans le département de la Somme la plupart des services de la veille sociale : Service d’Accueil d’Urgence, Samu Social, 115, SIAO Urgence et Insertion, et un service hébergement d’urgence (hôtel d’urgence, logements, chambres d’hôtels). En effet, le conseil d’administration de cette association, réuni ce 5 septembre, a constaté que l’écart financier entre les dotations et les dépenses générées par les commandes des services de l’Etat ne permettait plus de poursuivre les actions, et conduisait vers une impasse financière de plus de 600 000 euros, pour un budget annuel de 2.5 millions (dont l’essentiel provient de subventions et dotations d’Etat), alors que l’UDAUS 80 ne dispose d’aucun fonds propre. Cette situation ne pourra aboutir, en l’état actuel, que sur un dépôt de bilan, à l’aube de la campagne hivernale. Ceci entraînerait la remise à la rue des 210 personnes hébergées par l’association, essentiellement des familles avec enfants, le licenciement de 30 salariés, et la cessation de l’activité du 115, du Samu Social, du Service d’Accueil d’Urgence, et du SIAO, sans compter le non règlement d’un certain nombre de fournisseurs, dont les hôteliers. Il lui demande donc les mesures d’urgence qu’elle compte prendre pour éviter des conséquences aussi dramatiques.