imprimer cette page

Question écrite 07/11/2012

Situation en HAITI

Monsieur Stéphane DEMILLY attire l’attention de Monsieur le Ministre des Affaires Etrangères sur la situation en Haïti suite au passage de l’ouragan Sandy. En effet, la presse s’est largement faite l’écho de l’impact de Sandy sur  les Etats-Unis, et notamment sur l’Etat de New-York, mais elle n’a quasiment pas évoqué les ravages occasionnés par cet ouragan en Haïti. De même, la presse a fait état de l’offre d’aide et d’assistance proposée par la France aux Etats-Unis, mais n’a rapporté aucune proposition identique vis-à-vis de nos amis haïtiens, dont les liens historiques avec notre pays sont pourtant très forts. Or, à Haïti, l’un des pays les plus pauvres de la planète, l’impact de Sandy a été en réalité bien plus dramatique qu’à New-York : au moins 54 morts, 70 % des récoltes détruites dans le sud de l’île, dévastation des troupeaux de bétail, 1,6 millions de personnes directement affectées par les conséquences de l’ouragan, tout cela à peine trois ans après le tremblement de terre qui fit 300 000 victimes et dans un pays où chaque semaine plus de 1000 personnes meurent du sida ou du choléra… Cette différence de traitement médiatique et diplomatique est véritablement choquante. C’est pourquoi il lui demande de lui indiquer les mesures prises par la France pour venir en aide aux Haïtiens.