Chargement
Sponser

Projet de loi autorisant la ratification du CETA : Stéphane Demilly vote contre.

Projet de loi autorisant la ratification du CETA : Stéphane Demilly vote contre.

Projet de loi autorisant la ratification du CETA : Stéphane Demilly vote contre.

Mardi 23 juillet 2019

*****

Dans la nuit du 17 au 18 juillet, l’Assemblée nationale a achevé l’examen, en
Séance publique, du projet de loi autorisant la ratification de l’accord
économique et commercial global et accord de partenariat stratégique entre
l’UE et le Canada. Le vote par scrutin public a eu lieu ce jour, mardi 23 juillet.
Stéphane Demilly, Député de la Somme, a voté contre cet accord de libre
échange et s’en explique.

« Nous devons voir les accords commerciaux comme des opportunités de
développement et de croissance, c’est certain. Mais pour cela, les règles du jeu
doivent être identiques pour tous et respectées par tous. Ainsi, il ne viendrait l’idée à
personne de se lester de poids aux chevilles pour une course à pieds pendant que
d’autres coureurs s’équipent des chaussures de sport les plus performantes.
Et pourtant, c’est bien l’impression que donne, à nos agriculteurs, à nos éleveurs, cet
accord de libre échange entre l’Union Européenne et le Canada. Ils ont le sentiment
d’être lésés dans cet accord et la profession n’a pas de mots assez durs pour le qualifier.

L’augmentation des quotas d’importation de viande bovine en franchise de droits à
l’entrée de l’UE fait craindre, en effet, une baisse des standards de production, une
distorsion de concurrence et finalement la déstabilisation de filières déjà fragiles.
Nous ne devons pas risquer, accord après accord, de mettre notre modèle agricole
en difficulté. Sans porter de comparaison, c’est le CETA aujourd’hui, ce sera le
Mercosur demain. C’est pourquoi, j’ai voté contre le projet de loi visant à ratifier cet
accord de libre-échange. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *