Chargement
Sponser

M. Stéphane Demilly interpelle Madame la ministre des Solidarités et de la Santé sur les difficultés de recrutement rencontrées par certains cabinets de kinésithérapie en milieu rural

M. Stéphane Demilly interpelle Madame la ministre des Solidarités et de la Santé sur les difficultés de recrutement rencontrées par certains cabinets de kinésithérapie en milieu rural

Question écrite de Stéphane DEMILLY,

 Député de la Somme

 

Stéphane Demilly interpelle Madame la ministre des Solidarités et de la Santé sur les difficultés de recrutement rencontrées par certains cabinets de kinésithérapie en milieu rural. En particulier, il est aujourd’hui interpellé par un cabinet de kinésithérapie qui, malgré une structure adaptée, ne parvient pas à recruter un kinésithérapeute pour répondre aux besoins de la population. Certes, deux études récentes de la DREES montrent d’une part, que, d’ici 2040, le nombre de kinésithérapeutes augmentera de 57% permettant de répondre aux besoins de soins et, d’autre part, que les inégalités d’accessibilité aux infirmiers, masseurs-kinésithérapeutes et sages-femmes ne cessent de diminuer. Pour autant, en dépit de ces données qui attestent d’une amélioration significative, les déserts médicaux perdurent et sont une réalité notamment dans les milieux ruraux. La désertification médicale est souvent considérée uniquement par le prisme des médecins généralistes. Il lui demande donc quelles mesures seront prises pour répondre au désarroi de ces professionnels contraints de refuser des patients ou de donner des rendez-vous dans des délais inacceptables.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *