Chargement
Sponser

Professionnels de santé libéraux-situation financière

Professionnels de santé libéraux-situation financière

 

Question écrite de Stéphane DEMILLY

Stéphane Demilly alerte M. le ministre de l’économie et des finances sur la situation financière très compliquée dans laquelle pourraient se retrouver de nombreux professionnels de santé libéraux, médicaux et paramédicaux, du fait de la crise sanitaire actuelle. Dès le début de cette crise, ne disposant pas des moyens de protection indispensable et sur recommandations des ordres professionnels, la plupart d’entre eux ont pris la décision de fermer leur cabinet. Si le Gouvernement a mis en place des mesures volontaires pour palier au mieux aux conséquences économiques de cette crise épidémique, ces professionnels semblent en être exclus. En effet, en l’état actuel, il apparaît difficile pour ces professionnels de prétendre à l’aide de 1 500 euros prévue par le Fonds de solidarité (et de fait, aux reports de loyers, électricité, gaz, et eau conditionnés à l’attribution de ce fonds) car ils ne remplissent pas les critères d’éligibilité. D’une part, ils ne figurent pas dans la liste des fermetures obligatoires de l’arrêté du 15 mars 2020. D’autre part, la fermeture de leur cabinet datant de mi-mars, ils ne pourront pas remplir le critère d’une perte de chiffre d’affaires de plus de 70% en mars 2020 par rapport au mois de mars 2019. C’est pourquoi, il lui demande comment le gouvernement entend réagir pour soutenir ces professionnels et compenser leur perte d’activité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *